1 avril 2017

Sang de pirate tome 2: Tempêtes par Elisabeth Tremblay

Auteur: Elisabeth Tremblay
Éditeur: Éditions de Mortagne
Collection: ---
Pages: 496 pages
Parution: 7 octobre 2015

Quatrième de couverture : 

Convaincu que le meilleur moyen de passer inaperçu c'est de vivre à la vue de tous, Maksim découvre enfin Armoryle, où il s'engage à bord d'un navire marchand. Son but: découvrir Alstrass et devenir navigateur pour enfin récupérer les trésors de Sax. Mais d'attaques pirates en escales houleuses, sa quête s'annonce beaucoup plus ardue qu'il ne le croyait. 

Loin de la convoitise de Grévec, Tiss tente de s'adapter à son nouveau monde, si différent du sien. Mais l'appel d'Alstrass gronde en elle autant que son désir de vengeance. Trouvera-t-elle le moyen de rentrer ou sera-t-elle à jamais prisonnière d'Hulmia, mais surtout de ce qu'elle est ? 

ATTENTION, SPOILERS SUR LE TOME 1 !!! 
Mon avis: 

J'ai commencé ce roman dans l'optique de poursuivre un tome coup de cœur de l'année dernière, mais aussi pour me motiver à recommencer à lire, à la suite d'une pause de 2 mois. Heureusement pour moi, c'était justement ce qu'il me fallait : une plongée dans un univers de fantasy a toujours eu le don de me passionner, quelle que soit l'histoire derrière.

C'est donc avec une certaine appréhension que j'ai commencé ce deuxième tome d'une de mes auteures québécoises préférées. J'avais bien hâte de découvrir le sort qu'elle allait réserver à ses personnages, puisque le premier tome s'était terminé sur un gros suspens pour les deux personnages principaux. J'avais très hâte de voir comment elle allait exploiter ces idées nouvelles, qui me semblaient regorger de potentiel !

De prime abord, je l'annonce tout de suite, cette suite n'a pas réussi à me convaincre autant que le premier tome, pour lequel j'avais eu un coup de coeur. Ce que je lui reproche en premier lieu, c'est justement de faire plus office de suite que de tome en lui-même. On sent bien qu'il s'agit d'un tome de transition uniquement, qui ne vise pas du tout à faire avancer les quêtes propres aux personnages, mais plutôt à leur faire vivre certains événements sans grand intérêt pour forger LA personnalité voulue pour la suite des choses. Tome auquel je reproche donc d'être trop utilitaire...

J'étais très contente de retrouver Tiss dans son tout nouvel environnement, Hulmia. À la fin du premier tome, on voyait qu'elle était complètement dépaysée devant toute la technologie et les nouveautés qui l'entouraient alors, en plus de devoir palier avec un nombre incalculable de langues étrangères. Je n'avais qu'une envie alors, c'était de voir comment elle se débrouillerait dans ce nouveau monde ! Malheureusement, je n'ai pas trouvé ce à quoi je m'attendais. L'auteure décide de faire une version accélérée du temps et des événements dans ce 2e tome, ce qui me donnait l'impression de flotter au-dessus de l'histoire plutôt que de la vivre avec les personnages. Pour ce qui est de Tiss en particulier, l'adaptation s'est fait en un claquement de doigt pour nous, lecteurs. En effet, comme le temps passe excessivement vite, en l'espace de 3 pages, Tiss s'est habitué à la vie moderne, utilise un ordinateur, internet, les textos et parle comme une vraie adolescente québécoise. Je trouve que cela ne fonctionne pas d'abord avec la façon dont l'auteure nous a présenté l'arrivée de Tiss sur Hulmia à la fin du tome 1, mais aussi avec l'idée même de changer de monde. En effet, selon moi, tout l'intérêt de faire voyager des personnages d'un monde à l'autre est de le découvrir, mais surtout de s'adapter à ce nouveau monde, et non pas de passer sous silence cet événement important pour seulement axer sur sa difficulté à oublier son monde à elle.

J'étais aussi très contente de retrouver en parallèle Maksim, qui décide étrangement de retourner à l'endroit même où il s'est fait prendre la première fois en espérant que le sort ne s'acharne pas sur lui. Maksim vit dans ce tome avec l'idée que la meilleure des cachettes, c'est de vivre parmi la foule. Il décide donc de s'embarquer sur un navire marchand comme matelot pour enfin vivre son rêve de voguer sur les flots. En même temps, il décide de profiter de ses aller-retour en mer pour essayer de glaner des indices sur les trésors de Sax, sa quête principale. Ici aussi, les sauts dans le temps m'ont dérangé puisque je n'avais vraiment pas l'impression de vivre l'aventure avec Maksim. En effet, on ne connaît que les grands moments marquants des voyages de celui-ci, mais sans plus. Pour vous donner une idée, le roman fait débouler pour nos deux protagonistes un total de 5 ans, et nous faisons sans cesse des sauts de 2 mois à 6 mois.

Et puis, je ne sais pas pourquoi, mais l'auteure a vraiment voulu partager les expériences sexuelles de ses personnages. En effet, les divers passages où nous étions avec Maksim, en particulier, il faisait toujours les mêmes choses : Jouer aux dés et aller dans une maison de filles de joie. Cela devenait très répétitif et lassant. Tiss n'est pas épargnée non plus à ce niveau là : elle vit de très nombreuses aventures sexuelles avec plusieurs partenaires différents, et elle le répète souvent. Ce n'est pas que ces passages m'ont dérangé (ils ne sont vraiment pas explicites, je vous rassure), mais au vu de la place que cela a pris dans l'histoire, je considère presque cela comme étant une thématique importante.

Pour terminer, je n'ai pas été convaincue par ce roman, et ce même si l'univers dans lequel il se passe me passionne. J'ai trouvé plutôt désolant que le tome ne soit qu'un survol de l'histoire, et ce pour les deux personnages. J'aurais voulu en connaître plus de leurs aventures respectives, que ce soit de l'adaptation de Tiss sur Hulmia que des aventures en mer de Maksim sur Alstrass. Hormis cela, je ne peux que vouloir lire le tome suivant, car les 50 dernières pages, ainsi que tous les éléments qui ont longuement été préparés dans ce tome, ne peuvent que donner un résultat extraordinaire.

J'ai conscience que mon avis peut sembler très négatif, mais je vous conseille de ne pas vous y arrêter. Plusieurs personnes de ma connaissance ont aimé, même adoré ce roman et mon but n'est clairement pas de vous arrêter dans votre élan. Si vous l'avez lu, n'hésitez pas à me partager votre avis, je serais très heureuse d'en discuter avec vous !

Sur ce, bonnes lectures à tous !